Le Japon envisage une réglementation plus stricte des géants de la technologie


Le Japon envisage de resserrer la réglementation des géants de la technologie tels que Google et Facebook après qu'un groupe d'experts ait appelé à une meilleure surveillance de la concurrence et de la protection de la vie privée, a déclaré un responsable jeudi.

Le Japon a suivi les traces d'autres pays en scrutant les positions dominantes. rôle joué par les plus grandes entreprises de technologie de l'information au monde, y compris les Big Four Google Apple Facebook et Amazon .

. ] Le gouvernement a publié un rapport basé sur l'opinion d'experts qui préconise de nouveaux plans de surveillance réglementaire d'ici à l'an prochain.

Malgré leurs avantages, les géants de la technologie « ont tendance à monopoliser le marché en raison de leurs faibles coûts et de leurs économies. Le rapport appelle de ses vœux une meilleure protection de la vie privée des consommateurs et une plus grande équité et transparence des entreprises sur les technologies contrôlant l'accès au marché.

« Sur la base du rapport, le gouvernement Un responsable du ministère du Commerce a déclaré à l'AFP que les autorités antitrust japonaises avaient déjà annoncé leur intention de lancer une enquête pour déterminer si les entreprises mondiales utilisent leurs positions du marché pour exploiter leur position sur le marché.

La décision du Japon de resserrer la réglementation intervient alors que les autorités européennes réprimaient les géants américains de la technologie.

L’Union européenne avait déjà publié cette année un montant record de 4,34 milliards d’euros (5 milliards USD). Une amende de 36 000 crores) imposée à Google, l'accusant d'avoir utilisé l'énorme popularité du système Android pour promouvoir son moteur de recherche Google et exclure ses rivaux.

Google a fait appel de la décision, arguant que les accusations de l'UE étaient sans fondement, a déclaré le dernier mois, il se conformerait à la décision afin d’éviter de nouvelles amendes.

Et le Parlement européen a approuvé en septembre une loi controversée sur le droit d’auteur qui confère plus de pouvoir aux entreprises de presse et d’enregistrement des entreprises comme Google et Facebook, bien que les entreprises aient s'est engagé à combattre cette décision.

->



Source

Top articles du moment

Un rapport sur les droits de l'homme montre qu... Facebook a déclaré lundi qu'un rapport sur les droits de l'homme qu'il avait commandé sur sa présence au Myanmar montrait qu'il n...
Facebook: un projet médiatique aux États-Unis entr... Les efforts de Facebook pour mettre en place un service fournissant aux utilisateurs des informations locales sont gênés par le manque de débouchés o...
Twitter Test News-Première chronologie sur Android... Le site de micro-blogging Twitter teste une nouvelle fonctionnalité sur Android qui place les actualités au sommet de la chronologie pour aider les ...
Élections de 2019: Facebook vérifiera les annonces... Les annonceurs indiens souhaitant diffuser des publicités politiques sur Facebook devront confirmer leur identité et leur emplacement pour éviter le...
Facebook Workplace compte désormais 2 millions d&#... Facebook a lancé Workplace en octobre 2016 et l'organisation confirme aujourd'hui que plus de 2 millions d'utilisateurs rémunérés utilise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *